Étudiants technos : des prix et de la visibilité pour vos projets

Montréal, le 17 mars 2015 – Il reste une quinzaine de jours aux jeunes férus des technologies pour inscrire leurs projets au concours techno CRÉETAVILLE. La deuxième édition du concours suscite déjà un  intérêt accru avec la participation des étudiants de sept cégeps, deux universités et de nombreuses écoles secondaires.

Parmi les projets déjà proposés, on retrouve des systèmes électroniques et logiciels permettant le repérage intelligent des espaces de stationnement, la gestion des demandes citoyennes, la reproduction d’un glucomètre dans un contexte de simulation pour l’enseignement des soins de santé et la surveillance de prise de médicaments. Des projets d’éclairage rendant la ville plus attrayante ou visant l’amélioration des transports de personnes et de colis ainsi que la sécurité des citoyens, l’économie d’énergie et l’efficacité pour la production d’aliments sont d’autres exemples.

« À ce point-ci, déclare Isabelle Provost, coordonnatrice de l’initiative et enseignante en Microélectronique et robotique au Cégep Gérald-Godin, les étudiants qui ont réalisé des projets durant l’année ont tout à gagner. Si leur projet touche à la thématique, La ville du futur : une ville verte, interactive et en mouvement, ils peuvent toucher l’un des prix dont l’enveloppe globale atteint 5 500 $. Visitez la page Web www.creetaville.com, dirigez-vous vers l’onglet « Concours », remplissez le formulaire d’inscription et le formulaire de rapport de projet, et le tour est joué ».

Les gagnants auront beaucoup de visibilité cette année. Le Festival Eureka offrira aux grands gagnants l’opportunité de présenter leurs projets devant l’auditoire de cet événement qui se tiendra au Vieux-Port de Montréal à la mi-juin. De plus, tous les finalistes bénéficieront d’une couverture médiatique, et ce, durant les douze mois suivant le verdict du jury. Les gagnants seront dévoilés le jeudi 7 mai lors de l’EXPO qui se tiendra au Cégep Gérald-Godin. Les finalistes auront un kiosque pour exposer leurs projets. Plus de 1000 visiteurs sont attendus.

Rappelons que CRÉETAVILLE est possible grâce à la collaboration de nombreux partenaires : Hydro-Québec, Éducation Montréal, TechnoMontréal, C2 Innovations, le CLD de l’Ouest-de-l’Île, CGI, le CHUM, Google, la CRÉ de Montréal, la Salle Pauline-Julien, Délirium Durable, Polytechnique, la CSMB,  de même que plusieurs universités, cégeps et écoles secondaires.

Nous voici rendus au dernier sprint avant l’échéance. Ne manquez surtout pas la date limite d’inscription, le mardi 31 mars. CREETAVILLE vous offre une plateforme pour vous connecter avec tout un réseau d’entreprises, d’établissements d’enseignement, de collèges et d’organismes de soutien à l’entrepreneuriat technologique. Pour donner de l’élan à votre créativité, consultez le www.creetaville.com.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *